Présentation du projet

Le projet MigrAID « Education et formation des partenaires sociaux à la diversité ethnique dans les PME » a été initié en 2016 par l’institut du travail chypriote (INEK-PEO) pour comprendre la manière dont la diversité est appliquée dans les PMEs (y compris les PMAs) et auprès des partenaires sociaux dans les cinq pays partenaires du projet - Chypre, France, Grèce, Italie et Danemark.

L’équipe du projet est constituée de centres de recherches, d’universités, d’associations de migrants, de partenaires sociaux et de centres de formation professionnelle. Ils développeront ensemble des outils et des stratégies appropriés pour former les partenaires sociaux/syndicats, organisations professionnelles, centres de formations pour faciliter l’insertion professionnelle des travailleurs migrants dans les PMEs- y compris les PMAs.

Le projet MigrAID s’inscrit dans le programme Erasmus + qui permet « de renforcer les compétences de tous pour une meilleure employabilité, de soutenir l'innovation au sein des établissements et organismes d'éducation et de formation et leur internationalisation, de promouvoir une utilisation transparente et cohérente au niveau européen des outils de reconnaissance et de validation des compétences, de favoriser la coopération entre pays européens et non-européens. »

Les objectifs du projet MigrAID sont les suivants :
1/ comprendre comment la diversité est perçue et appliquée dans les PMEs- y compris les PMAs.
2/ connaître la position des partenaires sociaux et des PMEs sur la gestion de la diversité.
3/ bâtir un programme de formation sur la gestion de la diversité ethnique au sein des PMEs.
4/ prévenir toute discrimination à l’égard des travailleurs migrants.

 La charte de la diversité a été lancée en 2004 pour lutter contre les discriminations que peut subir la population issue de la diversité dans le cadre professionnel.Texte d’engagement moral, il a été signé par des entreprises qui s'engagent à respecter la diversité au sein de leurs effectifs salariés et qui en font la promotion.
La diversité est bénéfique à l’entreprise, en augmentant sa performance et en lui donnant une notoriété positive. Les entreprises signataires (environ 3500 en 2017) s’engagent à reconnaître et à valoriser les compétences individuelles en prenant en compte seulement des critères professionnels. Elles s’engagent également à mettre en place une démarche en faveur de la diversité pour mieux refléter la composition de la société française ce qui est un facteur de progrès pour l’entreprise.Durant le recrutement, elle embauche des candidats en fonction de critères purement professionnels, en particulier leur niveau de qualification. Le montant de l'adhésion à la charte dépend du nombre des salariés de l'entreprise: 200€ pour les entreprise de moins de 250 salariés, 600€ jusqu’à 999 salariés et 1500€ pour les entreprises de plus de 1000 employés. http://www.charte-diversite.com/